Inforigolo
Le bonheur est un état d'esprit.
Infosondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 830
  • Commentaire(s) : 3
Nos vidéos

Publiée le 18-01-2020

Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

2 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photos du passé
Réseaux sociaux

​Salon nautique Isabelle Autissier, marraine du salon nautique 2012

PR01080412.jpg

Isabelle Autissier sera la marraine du salon nautique 2012 qui se déroulera du 31 octobre au 4 novembre 2012.

ISABELLE AUTISSIER, le parcours

Ingénieur agronome, marin de course au large, animatrice radio, écrivain, conteuse.
1956 : naît dans le XIIème arrondissement de Paris.
1979/80 : diplôme d'ingénieur agronome spécialisée dans l'halieutique (Ecole Nationale  Supérieure Agronomique de Rennes )
1980/90 : rejoint IFREMER pour des recherches sur les pêcheries du Golfe de Gascogne à la Rochelle, port qui devient sa ville d'adaptation.
Fin 1987 : débute la course au large en participant à la Mini-Transat -course en solitaire en France- Les Canaries- les Antilles sur des monocoques de 6m50. Remporte la première manche et termine 3ème au classement général.
1990/ 2000 : Elle participe à 4 courses autour du monde en solitaire. ( trois avec escales et une sans escale : le Vendée Globe).
90/91 : premier tour du monde : elle termine 7ème, première femme jamais engagée dans cette sorte d’ épreuve.
93 : Course de l’Europe ; termine 2ème
94 : bât le record New York / San Francisco
94/95 :  Deuxième tour du monde : elle gagne la première étape à Capetown, puis fait naufrage dans le sud de l’océan indien.
96/97 : Vendée Globe.
98 : course New York / San Francisco : termine 2ème
98/99 :  quatrième tour du monde : en tête en Nouvelle Zélande, son bateau chavire dans le Pacifique sud.
2000/2004 : collabore comme animatrice à France Inter, tout en continuant à participer à des épreuves en équipages : Tour du monde en équipage, Tour de France à la Voile, Transat AGRR, Route du Café…. …..
1999/2000 : traversée à pied des îles Kerguelen, en deux mois.
2000/2001 : navigation au Groenland, en Géorgie du Sud et aux Tuamotu.
2002 : navigation en Antarctique.
2004 : expédition mer/montagne en Alaska.
2006 : navigation en Antarctique avec Erik Orsenna , écriture d’un livre à deux voix « salut au Grand Sud » , ed. Grasset
2007 : expédition mer / montagne en Géorgie du Sud, écriture d’un livre «  versant océan » chez Grasset


Publié le : Dimanche 08 avril 2012

​Salon nautique Un vent d´optimisme a soufflé sur le 12ème Salon Nautique d´Automne

infocapagde_1321522157.jpg
Salon nautique©Executin

La 12èmeédition du Salon Nautique d’Automne du Cap d’Agde s’affirme comme un événement majeur du marché méditerranéen du bateau neuf, d’occasion et de l’équipement nautique. L’implication de l’Association des Professionnels du Nautisme du Cap d’Agde, avec le soutien de la Ville d’Agde, de la SODEAL, de l’Office de Tourisme, du Département de l’Hérault, de la Région Languedoc-Roussillon et de la Chambre de Commerce et d’Industrie locale de Béziers et régionale ont été déterminants dans le succès de la manifestation.

Une offre commerciale toujours plus large

2011 a témoigné d’un salon plus étendu pour une offre commerciale encore plus large et au plus près de la demande.

Cette année, le Salon ne se limitait pas seulement à la Zone Technique du Port. En étendant son territoire sur les quais de la station, en rajoutant des pontons d’exposition supplémentaires, ce sont plus de 500 bateaux neufs et d’occasion qui ont été offerts au choix des amateurs.

Le Salon Nautique d’Automne a accueilli plusieurs nouvelles marques. De nouveaux exposants professionnels ont présenté des bateaux inédits en Méditerranée. Au chapitre des nouveautés, un troc nautique a animé le Quai des Phéniciens où étaient présentées à la vente les unités sur remorques.

Cette 12ème édition a su, cette année encore, prouver sa volonté d’accompagner l’actuel ou futur propriétaire d’un bateau dans toutes les étapes de sa vie de plaisancier. Choisir son plan de financement, équiper son bateau, bien l’assurer, l’entretenir, connaître les gestes utiles ou adopter les éco-gestes pour préserver le littoral, tels ont été les thèmes des différentes conférences organisées chaque jour qui ont réuni amateurs et passionnés.

Le grand chapiteau, réunissant les matériels, équipements et services, a connu un bel engouement. En diversifiant son offre habituelle, le Salon a réussi à attirer des clients potentiels pouvant trouver ici tous les aspects du nautisme (banques, assureurs, motoristes, maîtres voiliers, équipement du marin…).

Inauguré l’année précédente, le ponton dédié aux Grandes Unités, comprenant les voiliers et les catamarans, a su trouver sa place et a attiré de nombreux visiteurs enthousiastes.

Le Guide du Nautisme, véritable mémoire de l’événement, a été distribué gratuitement à l’ensemble des visiteurs et contribue aussi au travers de ses articles à l’information et l’éducation des amoureux de la mer.

Les stands des partenaires institutionnels, Conseil Général, CCI, SODEAL, Office de Tourisme du Cap d’Agde furent très appréciés, notamment grâce au jeu-concours organisé par l’aéroport de Béziers-Cap d’Agde, permettant de gagner des allers-retours vers quatre destinations en Europe sur les vols Ryanair.

Une fréquentation visiteurs largement en hausse

Malgré une météo peu clémente le jour de l’inauguration en présence de tous les partenaires institutionnels ou privés, la fréquentation a été plus dense que l’année précédente avec des visiteurs ravis, selon les questionnaires de satisfaction remplis sur place, de l’extension du Salon et du nombre toujours plus important d’exposants.

Les animations ont permis, particulièrement aux jeunes visiteurs, de découvrir toutes les facettes du Nautisme en s’amusant.

Stéphane Mifsud, parrain de cette 12ème édition, a été l’un des piliers de cette réussite. Sa personnalité attachante, ainsi que sa simplicité naturelle, ont créé l’évènement lors d’une conférence au cours de laquelle il nous a transmis quelques clés pour augmenter notre capacité respiratoire et maîtriser notre souffle.

Un salon qui voit la vie en vert

Eco-responsabilité et préservation du littoral auront été les leitmotivs de cette 12ème édition, sous le pilotage des CPIE des pays du Narbonnais et du Bassin de Thau. 3 objectifs : réduire les impacts environnementaux de nos activités, sensibiliser les usagers de la mer à la fragilité du milieu et à sa préservation, créer du lien entre la mer et la terre en faisant découvrir l’arrière-pays héraultais.

Ainsi, le salon affirme la politique de respect de l’environnement prônée par le port du Cap d’Agde, pionnier en la matière, et de ses différents partenaires : Ville, Département et Région. 

Les associations présentes ont relayé cette philosophie. L’ADENA, Terre Marine, les Voiles de Neptune, des professionnels de la filière ont, par leurs stands ou leurs conférences, réussi à prouver que l’on pouvait conjuguer nautisme, préservation du milieu marin et développement durable. La SNSM ou le Rotary Club d’Agde se sont également impliqués en récupérant les fusées de détresse périmées.

Un salon d’affaires très productif

Dans un contexte économique morose, le Salon Nautique d’Automne a tout de même profité aux exposants comme aux visiteurs. Cette année, le négoce de bateaux neufs et d’occasion a été florissant. Achats, ventes et prises de contacts fructueux se sont enchaînés durant ces cinq jours.

Le nouveau « look » du site internet et sa consultation en large augmentation, le Guide du Nautisme édité à l’occasion du Salon, véritable miroir de l’activité de ce secteur avec ses articles et annonces, une communication renforcée dans les médias locaux et nationaux du nautisme ont été, sans nul doute, quelques facteurs déterminants dans la réussite de l’édition 2012.

La communication du salon, ainsi que sa fréquentation, a été également très bénéfique pour l’ensemble de la Ville et de ses commerçants, qui ont vu passer les visiteurs en grand nombre sur le centre port de la station et les quais.

Rendez-vous du 31 octobre au 4 novembre 2012 pour la prochaine édition du Salon Nautique d’Automne du Cap d’Agde.


Publié le : Jeudi 17 novembre 2011

​Salon nautique Vidéo insolite du salon nautique

Cette vidéo a été réalisée à l'aide d'un drône muni d'une caméra embarquée. C'est la première fois que nous faisons ce genre d'expérience.

Le survol a eu lieu hier matin vers les 8h 30 alors que le salon était fermé pour raisons de sécurité. 

Nous vous invitons à découvrir ces images insolites et venez nous faire part de vos commentaires sur notre stand.


Cliquez sur le lien Lire la suite pour visualisation du drône. 


Publié le : Lundi 31 octobre 2011

​Salon nautique tes-vous un bon marin? Testez vos connaissances...

infocapagde_1320335993.jpg
Guillaume en conférence

Êtes-vous un bon marin ? Testez vos connaissances par Guillaume POTEL TOURNEMIRE Moniteur de voile diplômé d’état du Centre Nautique du Cap d’Agde, entraineur net formateur pour le Creps de Montpellier.

L’objectif de cette conférence, tester ses connaissances maritimes liées à la plaisance par un questionnaire sous « forme de quiz » remis à chaque participant au début de la conférence.

20 questions sur les thèmes suivants : Le matelotage, le parler marin, le gréement, les voiles, la sécurité, le RIPAM, la navigation, l’environnement.

Un choix de 4 réponses pour chaque question, par exemple :

Question 4 : En navigation sur la carte marine je dois tenir compte de combien de Nord ?

Réponses au choix (1 - 2 – 3 – 4)

Question 15 : Quel est l’intrus dans ces nuages ?

Réponses au choix (Cumulonimbus, Nimbostratus, Cirrus, Dragibus)

La correction des 20 questions apporta les bonnes réponses avec commentaires et explications de la part du conférencier qui répondit également à toutes les questions posées par les participants sur les différents thèmes.

Un barème d’évaluation permit à chacun de se positionner :

- 15 bonnes réponses et plus : Bon marin

- 10 à 14 : Matelot

- 0 à 9 : Il vous est conseillé de vous rapprocher du Centre Nautique du CAP d’AGDE afin d’améliorer vos connaissances maritimes en matière de navigation de plaisance.

Maurice Seingier


Publié le : Jeudi 03 novembre 2011

​Salon nautique Avaries : la prévention pour éviter les émotions

_1320253068.jpg
Régis et Raymond Bresson SNSM Cap d'Agde

Avaries : la prévention pour éviter les émotions présentée par Régis BRESSON, directeur de la station SNSM d’Agde.

Le nautisme doit conserver son caractère ludique et plaisant pour éviter qu’une avarie ne fasse dégénérer une situation. La mer constitue pour la plupart des usagers un milieu inhabituel qui peut se révéler hostile dans certaines circonstances (météo notamment).

Les non professionnels sont les plus exposés aux risques d’incidents ou d’accidents pour deux raisons essentielles :

  • Ils représentent 90 % des personnes fréquentant la mer dont 81% pour la plaisanc et 9% pour les loisirs nautiques (jet-ski, planche à voile etc…)
  • Ils sont passionnés mais n’ont pas du milieu marin les connaissances des professionnels

Différents types d'avaries majeures/mineures

Panne moteur – Echouage – Engagement d’hélice – Voie d’eau - Incendie – Démâtage – Abordage –

Divers : Enrouleur bloqué – Avarie de barre –

Evénements pouvant conduire à une avarie :

Panique dans l’équipage – Homme à la mer – Surprise dans un coup de vent – Blessure.

Pour chaque type d’avarie des conseils pour les prévenir ainsi que les actions à entreprendre pour éviter qu’elles dégénèrent ont été formulés.

En conclusion : Connaître son embarcation – Entretenir, réviser, remplacer ce qui est défectueux – S’assurer d’une bonne couverture météo – Rester attentif et vigilant – Etre prudent - Ne pas surestimer ses capacités

D’une façon générale conduite à tenir en cas d’avarie :

- Contacter le CROSSMED (VHF sur le 16 ) – Ne pas paniquer – Si on estime qu’il ya risque de naufrage mettre à l’eau la survie et ne pas oublier de l’amarrer au bateau – La nuit les signaux lumineux facilitent les recherches – Si la situation est maitrisée après l’alerte donnée on en avisera le CROSSMED.

Ce qu’il ne faut pas faire :

- Ne jamais tenter de gagner la côte à la nage – Ne pas quitter son bateau tant qu’il flotte, sauf en cas d’incendie.

Les différents intervenants habilités à porter secours aux personnes et aux biens sur le territoire français :

- La gendarmerie nationale « brigade nautique » - La police nationale « plages saison estivale » - La marine nationale « intervention en haute mer » - Les pompiers – La sécurité civile « recherche par hélicoptère, hélitreuillage

- La SNSM : moyens techniques : vedette, jet ski, zodiac.

_1320258903.jpg

- Un équipage composé uniquement de sauveteurs bénévoles suivant une hiérarchie

- Equipier stagiaire – Equipier - Chef de bord (2) – Patron (1)

- Le bureau : (Président – trésorier – secrétaire)

- Un sauveteur c’est quelqu’un qui connaît bien la mer, qui est volontaire, qui se rend disponible, c’est un bénévole qui s’investit au service des personnes en difficultés, qui s’intègre dans une équipe au titre des entrainements et de l’entretien de la vedette etc...

Après une série de questions à laquelle ont répondu Régis Bresson et le Président selon la nature de la question, la présentation des sauveteurs présents dont plusieurs rentraient d’une opération de sauvetage « une vedette en panne de moteur au large du CAP d’AGDE a déclenché les applaudissements de la salle.

Maurice Seingier


Publié le : Mercredi 02 novembre 2011

​Salon nautique Evolution de la VHF : du classique au numérique

MS01011111.jpg
Olivier Lapointe en conférence 

Evolution de la VHF : du classique au numérique par Olivier LAPOINTE, bateau école BOOSTER au Cap d’Agde, formateur permis bateau.

La VHF est un moyen de diffusion dont la portée varie selon les conditions de 25 à 50 miles maxi. La VHF classique s’est intégrée dans le SMDSM (Système mondial de Sécurité en Mer) conçu par la convention internationale SOLAS (Safety of life at Sea).

Actuellement 2 types de VHF marine :

  • VHF classique à communication vocale
  • VHF ASN (appel sélectif numérique) communication cryptée , lecture par écran interposé, couplée éventuellement à des équipements complémentaires tel que l’ AIS (Automatic identificate system)

Cette VHF ASN est obligatoire pour les professionnels ainsi que pour les navires de plaisance de plus de 24 Mètres. Elle ne l’est pas pour les bateaux de plaisance inférieurs à 24 M mais elle est conseillée.

Nouvelle réglementation : VHF fixe ou portable, si vous naviguez dans les eaux territoriales françaises moins de 12 miles le CRR ( Certificat restreint de radiotéléphoniste) n’est plus obligatoire si vous avez le permis côtier mais vous devez obligatoirement avoir une licence délivrée par l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences) . Un numéro MMSI est affecté dans le cas d’une VHF ASN.

Fonctionnement : les VHF ont 2 puissances d’émission 25 W et 1 W pour les communications à courte distance diffusion réduite et économie d’énergie.

Sécurité : Canal 16 en vocal et 70 en cryptée ASN. Ports Canal 9, Météo 79 et 80, Communications navire/navire 6, 8, 72 et 77.

En cas de détresse le message crypté d’une VHFASN est transmis au CROSS MED et grâce au numéro MMSI le CROSS reçoit la position du navire si la VHF ASN est couplée au GPS. Dés réception par le CROSS un message s’affiche sur l’écran de la VHFASN demandant la nature de la détresse, et par la suite en phonique sur le 16 .La procédure est détaillée dans le manuel de préparation au CRR.

Il ya trois niveaux de détresse :

  • MAY DAY (bateau entrain de couler, le feu, l’homme à la mer qu’on ne retrouve pas)
  • PAN PAN , URGENCE ( moteur en panne, blessé à bord , consultation médicale )
  • SECURITE ( infos navigation relatant un danger)

Le conférencier a également parlé du système IMMARSAT « téléphonie, télex, fax et messages numériques » de l’organisation du CROSS, zones en France et de l’AIS.

Olivier LAPOINTE a ensuite répondu aux nombreuses questions dans la salle et durant la dégustation de vins offert par la Sodéal.

Maurice Seingier


Publié le : Mardi 01 novembre 2011

​Salon nautique Conférences du mardi 1 novenbre 2011

MARDI 1ER NOVEMBRE 2011

11h00 – 12h00

Présenté par : Jean-Claude Chaulet, Président de la Délégation Régionale FNPPSF Languedoc-Roussillon, Jean-Claude Hodeau, Délégué Départemental des Pyrénées-Orientales

La pêche aux Gros avec relâché et marquage

Après un film de 15’, présentation des tags, applicateurs, fiches de Captures. Les Masters Halieutiques FNPPSF, présentation et premier bilan. La pêche à l’ancre flottante (pour éviter les ancrages dans les zones Natura 2000 de Posidonies).

Les dernières informations sur les applications de la Charte : Marquage des poissons, etc …

Réponse à toutes les questions..

14h30 – 15h30

Présenté par : Guillaume Potel Tournemire (Moniteur de voile diplômé d’état du CN du Cap d’Agde, entraîneur et formateur pour le Creps de Montpellier)

Etes-vous un bon marin ? Tester vos connaissances …

Cette intervention a pour objectif de tester ses connaissances maritimes liées à la plaisance.

Elle se veut interactive avec les plaisanciers, un questionnaire (sous forme de quiz) sera distribué en début d’intervention et une réponse sera alors donnée à chaque question !

Plusieurs thèmes seront abordés comme le matelotage, le vocabulaire marin, le gréement, les voiles, la sécurité, le RIPAM, la navigation, l’environnement …

A l’issue de cette intervention, chaque participant pourra se positionner et savoir s’il est un bon marin ?

16h00 – 17h00

Présenté par : Régis Bresson, directeur de la station SNSM d’Agde

Avaries : la prévention pour éviter les émotions

Le nautisme d’une façon générale doit conserver son caractère ludique et plaisant, pour éviter qu’une avarie ne fasse dégénérer une situation.

Sur le plan technique, la modernisation des unités par les constructeurs fait que les bateaux sont paradoxalement plus accessibles et confortables, tout en étant plus complexes d’une façon générale compte tenu notamment de la généralisation de l’électronique.

Sur le plan pratique, aucune formation n’est exigée préalablement à l’achat d’un voilier, tandis que l’acquisition d’une unité à moteur ne requiert qu’un permis sanctionné d’aucune pratique, et aucune évolution législative n’est à envisager.

Nous examinerons donc les statistiques nationales d’avaries afin d’en tirer les enseignements et permettre une maîtrise des différents événements.


Publié le : Mardi 01 novembre 2011

​Salon nautique Les bons gestes pour une navigation réussie en solitaire

MS01311011.jpg
Frédéric Peyret en conférence Photo M. Seingier

Les bons gestes pour une navigation réussie en solitaire présentée par Frédéric PEYRET (Moniteur de voile diplômé d’état au Centre Nautique du Cap d’Agde, régatier aguerri, formateur pour les Plaisanciers du Cap d’Agde).

S’appuyant sur une présentation vidéo voici les principaux thèmes abordés au cours de cette conférence :

La préparation : 3 niveaux

Le bateau – le projet – la préparation des manœuvres à proprement parler

Le bateau : l’état général et particulièrement le gréement « drisses, écoutes , lignes de vie , les voiles, l’emplacement de l’armement de sécurité etc… » le pilote auto surdimensionné (l’équipier indispensable) le moteur et tout ce qui s’y rapporte.

Les moyens techniques « l’électronique »

Le radar, l’AIS, Le Mer veille, la VHF fixe et portable, les balises Epirb, les balises individuelles Plb, l’iridium en fonction de son programme.

La météo : capitainerie, internet, VHF, BLU, Fichier Grib, Navtex.

Le projet : tout programme nécessite une préparation minutieuse, cartes, documentation etc…

La préparation des manœuvres, et leurs difficultés demandent réflexion et étude afin de ne pas être pris au dépourvu.

La vie à bord, avitaillement et gestion du sommeil de nuit comme de jour, une check list regroupant tous les points d’une préparation complète a été remise aux participants. Apposer des fiches plastifiées aux endroits adéquats à l’intérieur du bateau concernant la VHF, procédure de détresse, l’armement de sécurité etc… ne pas toujours conter sur sa mémoire dans les situations difficiles.

Le RIPAM qui contient toutes les règles en matière de navigation, la veille, les règles de routes, les feux etc….

Ne jamais sur estimer ces capacités et sous estimer la mer.

De nombreuses questions ont été soulevées par les participants mais le temps imparti étant trop court Frédéric PEYRET peut-être contacté au Centre Nautique du CAP.

Maurice Seingier


Publié le : Lundi 31 octobre 2011

​Salon nautique Conférences du lundi 31 octobre 2011

LUNDI 31 OCTOBRE 2011

11h00 – 12h00

Présenté par : Frédéric Peyret (Moniteur de voile diplômé d’état du CN du Cap d’Agde, régatier aguerri,

formateur pour les plaisanciers du Cap d’Agde)

Les bons gestes pour une navigation réussie en solitaire

Cette intervention traitera des bons gestes liés à la navigation en solitaire. L’objectif est d’établir une check-list de bons gestes pour le plaisancier.

Durant cette intervention, trois questions vont être posées :

- Y a-t-il une préparation particulière du bateau en termes de règlementation, d’accastillage, de stockage… ?

- Comment établir correctement son projet de navigation, avec les nombreux outils mis à notre disposition ?

- Qu’est-ce que la vie à bord en terme de sécurité, de sommeil, de navigation… ?

A l’issue de cette intervention, le plaisancier repartira avec des solutions et des réponses pour naviguer seul en toute sécurité…

14h30 – 15h30

Présenté par : Michel Franck, professionnel de la mer et spécialiste de l’environnement maritime

Naviguez Econo-logique

Une croisière en bateau constitue l'occasion d'une coupure momentanée d'une vie en société très sécurisante, nous mettant devant l'obligation d'assumer nos propres responsabilités. C'est à l'échelle d'un système de la taille d'un bateau que la gestion des ressources nécessairement limitées s'appréhende le mieux. En ce sens la vie à bord est une excellente école de l'éco-logique. Le contexte de la vie en plein air est propice à la prise de conscience de nos véritables besoins. L'intervention abordera également le projet du "Sea-Explorer" un catamaran à voile et électrique permettant une découverte complète du monde maritime : navire pédagogique et scientifique - vision sous-marine et aquarium flottant.

16h00 – 17h00

Présenté par : Olivier Lapointe, Gérant de la société BOOSTER, bateau-école au Cap d’Agde, formateur permis bateau.

Evolution de la VHF : du classique au numérique

D’un simple outil de communication -régi cependant par une codification radiotéléphonique stricte- la VHF est passée à un véritable maillon d’un système performant de sécurité et de secours en mer. Cette VHF a évolué dans un contexte particulier ; et en France notamment, les permis bateau l’ont à ce titre totalement intégrée. Aujourd’hui, dans le souci de répondre de façon adaptée aux différentes situations, ce moyen de communiquer est devenu complexe : L’éventail de la VHF classique, de la VHF avec un dispositif ATIS, à la VHF ASN… peut nécessiter quelques explications ! »


Publié le : Lundi 31 octobre 2011

​Salon nautique Le sourire du salon

CNCA_1319993686.jpg
Marie renseigne le conférencier

Lors des conférences, nous avons remarqué le professionnalisme de Marie de la Sodeal qui s'occupe de la préparation de la salle, de la mise en place des moyens techniques. Chaque visiteur est accueilli avec  le sourire, un café, une dégustation de vin de pays à l’issue de la conférence .

Bravo pour cet accueil


Publié le : Dimanche 30 octobre 2011

​Salon nautique La sécurité en mer

MS01301011.jpg

La sécurité en mer par le Président Jean Claude CHAULET et Daniel METIVIER de FNPPSF Languedoc Roussillon

Au cours de cette conférence l’accent a été mis principalement sur la sécurité individuelle lors de navigation en solitaire.

Port du gilet gonflable automatique avec harnais incorporé et feu à flash.

Dernières minutes : « Florence ARTHAUD tombée de son voilier au large du Cap Corse dans la nuit de samedi à Dimanche 30 octobre et suite à un appel de son téléphone portable a été localisée grâce à la lampe flash de son gilet de sauvetage. Le Dragon de la sécurité civile l’a hélitreuillée moins de deux heures après sa chute à la mer »

Cet exemple justifie l’obligation de porter un gilet équipé et de s’assurer par une longe dans le cockpit et dans tout déplacement sur le pont.

Il a été aussi rappelé que la boule de mouillage dans la mâture pour un voilier au mouillage est obligatoire.

La seconde partie a été consacrée à l’utilisation de la VHF et de la VHF ASN qui connectée au GPS transmettra lors d’un appel de détresse automatique après appui durant 5 secondes sur le bouton rouge protégé par un cache plastique , la position du bateau et son identification par son N° MMSI.

La nouvelle réglemention concernant le CRR a été également abordée mais pour plus de détails sur ces sujets reportez vous sur les sites : www.fnppsf-dlr.fr et sur celui de l’Agence Nationale des Fréquence : www.anfr.fr

Plaisanciers pensez à votre Sécurité et à celle de vos équipiers un gilet automatique avec une petite lampe flash peuvent sauver une vie.

Maurice Seingier


Publié le : Dimanche 30 octobre 2011

​Salon nautique Venez à la rencontre d'infocapagde

_1319975465.jpg

Venir nous rencontrer sur le stand Infocapagde c'est sortir du virtuel. Nous nous tenons à votre disposition pour vous expliquer comment utiliser au mieux le site.

Merci de votre visite qui nous fait bien entendu très plaisir. 


Publié le : Dimanche 30 octobre 2011

​Salon nautique Conférences du dimanche 30 octobre 2011

DIMANCHE 30 OCTOBRE 2011

11h00 – 12h00

Présenté par : Jean Claude Chaulet, Président de la Délégation Régionale FNPPSF Languedoc-Roussillon, formateur CRR et Daniel Metivier, responsable de la Commission Sécurité National à la FNPPSF

La sécurité en mer

Toutes les nouvelles réglementations de la division 240, informations sur les gilets, les VFI, les marques à reporter sur le poste de pilotage du bateau. Présentation et mode d’emploi d’une VHF ASN (MMSI, Appel d’urgence, ...) Les nouveautés du Certificat Restreint de Radio téléphonie.

La prévention des accidents en mer. Réponses à toutes les questions.

14h30 – 15h30

Présenté par : Christophe Palomares, Croix du Sud

Préparer son moteur pour l’hiver

Lors de cette conférence, nous aborderons les bonnes pratiques à observer pour que votre moteur passe

avec sérénité la période hivernale, afin d’éviter les tracas au redémarrage de la saison.

16h00 – 17h00

Présenté par : Camille Pfleger, chargée de mission Echo-Gestes - Voile de Neptune

Plaisance & environnement : les échos-gestes de la plaisance

Depuis quelques années, d’importants progrès en faveur de la préservation du milieu marin et du développement durable ont été réalisés dans de nombreux domaines, notamment celui du nautisme. Afin de limiter notre empreinte écologique sur la mer, sa faune, sa flore il est essentiel de connaître et transmettre des gestes simples à adopter dans la pratique de notre activité.

La conférence abordera ces deux aspects de la pratique durable de la mer : être un « éco-navigateur » c’est choisir les bonnes options techniques pour son bateau mais aussi adopter un comportement éco-responsable vis-à-vis du milieu naturel marin.


Publié le : Dimanche 30 octobre 2011

​Salon nautique Conférence : voyage au bout de la vie par Stéphane Mifsud

PHR02291011.jpg

Dans une salle de conférences comble, Stéphane Mifsud nous a séduit par sa modestie et ses qualités pour nous faire partager sa passion.

Une très bonne conférence dans laquelle il a eu la très bonne idée de faire participer son auditoire avec des exercices pratiques.

Cet homme capable de rester 11' 35" en apnée statique n'est plus un homme mais un extra terrestre.

Tous ceux qui auront eu la bonne idée d'aller à sa rencontre garderont un merveilleux souvenir de cet homme hors du commun.

C’est par des applaudissements fournis et une séance de dédicace que s’est terminée ce moment fort du salon nautique 2011.

CNCA_1319890219.jpg
Dédicace record du monde

Daniel Chery


Publié le : Samedi 29 octobre 2011

​Salon nautique Conférences du samedi 29 octobre 2011

PHR01291011.jpg


SAMEDI 29 OCTOBRE 2011

11h00 – 12h00

Présenté par : Stéphane Mifsud, recordman du monde d’apnée statique

Voyage au bout de la vie

Pour l’homme, respirer est l’essence de la vie, cette règle élémentaire que j’ai décidé d’enfreindre m’emmène dans un voyage où les secondes qui s’égrainent me rapprochent d’une limite invisible. Aller dans l’inconnu, au bout de soi, marcher sur la lune sans vraiment palper de repaires solides, avancer par petits pas craintifs dans ce monde qui n’est pas le nôtre. Les questions sont posées, elles demandent à être décodées. Le physique, le mental, l’hypnose, des convictions profondes me permettent de faire ce voyage. Je vais vous le décrire et vous invitez à y participer pendant la conférence. Retenez votre souffle.

14h30 – 15h30

Présenté par : Dr. Bertrand de Pontual, médecin urgentiste

Les maux de la mer

La mer est un espace de liberté formidable, mais lorsque les problèmes de santé surviennent elle peut rapidement devenir un enfer pour l'homme. Traumatismes, hypothermie, noyades, mal de mer, maladies en tout genre peuvent s'inviter à bord sans qu'on n'y prenne gare! Il faut alors réagir vite et prendre les bonnes décisions.

Les gestes à faire et surtout... ceux à ne pas faire, comment déclencher l'alerte et demander de l'aide, comment se préparer avant le départ (enseignement des gestes de premier secours, pharmacie de bord)? Des questions qui ne doivent pas rester sans réponses...

16h00 – 17h00

Présenté par : Renaud Dupuy de la Grandrive, Directeur Adena et biologiste marin, Sylvain Blouet et

Edouard Chere, biologistes marin à l’Adena

Sauvegarder notre patrimoine maritime

Requins, raies, dauphins, coralligène, gorgones, langoustes, herbiers sous-marins, anémones bijoux … une histoire naturelle tropicale ? pas seulement…c’est aussi le patrimoine naturel du littoral agathois, dans l’Aire Marine Protégée des posidonies du Cap d’Agde, classée Natura 2000. Du roc de Brescou aux Mattes en passant par les falaises du Cap d’Agde vous pourrez découvrir les actions de l’Adena pour le suivi scientifique, la gestion (les mouillages écologiques, le sentier sous-marin) et la sensibilisation du public pour protéger et valoriser les richesses naturelles marines, des missions menées en partenariat avec la ville d’Agde, les acteurs locaux (plongeurs, pêcheurs, …) et les scientifiques. Venez les découvrir en petites vidéos et diaporamas en rencontrant l’équipe mer de l’association ADENA qui gère les 6100 ha de ce site marin.


Publié le : Samedi 29 octobre 2011