Inforigolo
Quelle différence entre un bateau mal skippé et un danseur de claquettes? Il n'y en a pas, les 2 talonnent.
Infosondage
Etalement des paiements place de port sans frais vous êtes
Résultats  Anciens sondages
  • Votes : 823
  • Commentaire(s) : 3
Nos vidéos

Publiée le 18-01-2020

Etre informé

Recevez par mail les nouveautés du site.

Géolocalisation des navires
Faire un Don
Vous aimez le site et désirez le soutenir financièrement.
Les bateaux du Cap
Vus en croisière
Petites annonces

2 annonce(s) publiée(s)

Consulter

Photos du passé
Réseaux sociaux

Revue Presse : En paddle autour de Brescou, l’activité qui cartonne cet été


ML01110820.jpg
© Laurent Bourriquel

Midi Libre le 07/08/2020

Le centre nautique du Cap d'Agde propose des sorties en paddle accompagné d'un moniteur, afin de gagner le Fort de Brescou. Débutant ou initiés, les balades s'adressent à un large public. 

"Plus qu’une mode, le paddle est devenu une véritable activité nautique". Les mots de Laurent Bourriquel, directeur du centre nautique du Cap d’Agde, trouvent un parfait exemple dans la sortie paddle menée par Fred, ce matin du jeudi 6 août.

Composé d’enfants et d’adultes, d’adeptes ou de débutants, le groupe de huit personnes qui s’apprêtent à ramer jusqu’au Fort de Brescou est bien équipé. Lunettes et gilets de sauvetage accompagnent la planche et la rame fournies par O’Spot, l’annexe ludique du Centre Nautique, sur la plage Richelieu. 

Tour de Brescou
Au programme: une heure trente de balade sportive sur la Méditerrannée. À quelques minutes de l’embarquement sur les planches, Fred, le moniteur, donne quelques explications pour parvenir à gagner le Fort sans inquiétude: "Pensez à rester groupés autour de moi, j’ai un paddle différent du vôtre et je pourrai vous rejoindre si vous avez un problème".

Avant de mettre les planches à l’eau, Fred lance avec enthousiasme: "Vous avez beaucoup de chance la mer est idéale, on va pouvoir faire le tour de Brescou sans problème". Sourires sur les visages.

Équilibre fragile
Les premières minutes sur la planche sont un peu périlleuses. Il faut positionner correctement ses pieds et regarder au loin, au risque de vaciller. Déjà, les plus aguerris ont pris quelques mètres d’avance. "Pensez à bien plonger votre rame en entier, pas d’effort inutile!", s’époumone Fred.

Très vite, les bras s’échauffent, les jambes fléchies se tendent: une fois le rythme dans les bras, le paddle s’approche rapidement du Fort.

Florence, originaire de Mayenne, est venue accompagner son fils Felipe. Alors qu’il navigue en tête aux côtés du moniteur, Florence chute de sa planche. "Une fois qu’on perd l’équilibre c’est dur de remonter dessus !" commente-t-elle lorsqu’elle parvient enfin à rejoindre le groupe, arrivé sur la plagette de l’île. 

Côtoyer la biodiversité
Faire le tour de Brescou avec un moniteur permet de passer aux bons endroits, sans risquer de s’accrocher sur la roche volcanique qui dépasse parfois de l’eau. Fred distille anecdotes et informations sur la zone marine, sans manquer de répondre aux nombreuses questions.

Il prête également son paddle professionnel, en carbone. Plus longue et plus légère, la différence de planche est frappante : il suffit de quelques coups de pagaie pour passer devant tout le monde, mais attention à garder l’équilibre ! Autour du rocher de Brescou, l’eau est transparente. On aperçoit poissons, oursins et reliefs en tous genres.

Sur le chemin du retour, le groupe de pratiquants est soudain scindé en deux. Un bateau fonce à toute vitesse et crée des vagues dangereuses, sans même prendre le temps de ralentir aux abords de l’aire marine protégée. "Bientôt, il faudra mettre des panneaux en mer pour ceux qui ne respectent rien", s’agace Fred, en gardant toujours un œil sur le groupe qu’il a guidé durant la matinée.

Marion Huguet


redactionredaction Publié le : Mardi 11 août 2020